Font Size

SCREEN

Cpanel
  • Jumelage de Riedwihr

    L'HISTORIQUE

    Les premiers contacts

     

     

    Les premiers contacts avec le représentant de la commune de Holtzwihr, Monsieur Alain Leroy, eurent lieu dès février 1996. En effet, celui-ci cherchait à créer un jumelage avec une commune du Kaiserstuhl et fut orienté vers Bahlingen, qui à l'époque n'était pas encore jumelée.406px-Wappen Landkreis Emmendingen svg

    Le 18 mars 1996, le conseil municipal de Bahlingen a évoqué pour la première fois ce projet de jumelage. Dans un premier temps, une simple coopération entre les deux communes était envisagée.
    Afin d'équilibrer le nombre d'habitants de Bahlingen et de Holtzwihr, les communes de Wickerswihr, Bischwihr et Riedwihr se sont jointes à cette coopération. Celle-ci devait démarrer par l'échange des calendriers des manifestations de chaque commune et une coopération entre les différentes associations.

    Le scellement du jumelage

    Le 29 septembre 1996 fut scellé à Holtzwihr le jumelage entre les communes alsaciennes et la commune badoise, officialisé par la remise symbolique des clés. Le conseil municipal de Bahlingen, l'association de musique et une délégation de représentants d'associations et d'habitants participèrent à la cérémonie. L'événement fut fêté dans la joie, avec la mise en perce d'un tonneau, du kougelopf et la signature du livre d'or.

    En mai 1997, les représentants des associations se rencontrèrent dans la salle des viticulteurs du Silberberg à Bahlingen, pour un premier échange. Dès lors, des invitations mutuelles et régulières s'ensuivirent.

    Consultez le site de Bahlingen am Kaiserstuhl


    LES RENCONTRES

    Depuis 1997, les villes jumelées alsaciennes participent au «Hoselipsfest» à Bahlingen et y présentent leurs produits régionaux. Les habitants de Bahlingen se rendent sur le marché de Holtzwihr et les habitants des communes alsaciennes achètent du vin à Bahlingen et visitent les entreprises artisanales. De plus, les chorales des paroisses ont noué de bons contacts, un match de football entre les mairies a été organisé, les associations pour la protection de l'environnement se rencontrent et diverses manifestations et fêtes sont organisées en commun.

    La rencontre la plus importante reste celle ayant lieu entre les élèves des écoles primaires. A noter, l'implication personnelle des directeurs des écoles qui travaillent très étroitement ensemble. Et chacun de souhaiter que ce partenariat, qui n'en est encore qu'à ses débuts, continue de se développer et de croître de manière dynamique et enthousiaste !

    barriqueEN SAVOIR PLUS SUR LE HOSELIPS ET LES HOSELIPSFEST

     

    Le Hoselipsfest est une fête locale traditionnelle du vin dans les fermes de la route de la chapelle de Bahlingen, dont la première édition date de 1977. Le Hoselips - un bonhomme de bois souriant - symbolise les viticulteurs et vignerons de Bahlingen.

    La fête, organisée par les associations locales, se tient le 2ème week-end de septembre de chaque année impaire. Dans les fermes décorées, toutes les spécialités de cuisine et de vin sont servies, accompagnées de nombreux divertissements.

    Pour tous ceux qui aiment visiter les fêtes vigneronnes, la Fête du Hoselips avec son style particulier dans les rues étroites autour de la mairie de Bahlingen est un incontournable.


    LA LEGENDE DU HOSELHIPS

    Si quelqu'un croit que les contes et légendes se seraient créés uniquement dans les temps anciens au sein du peuple, c'est une grande erreur.
    Même par nos temps plus matérialiste, l'imaginaire populaire et bien vivant créé et tisse encore des légendes comme autrefois. Cela survient naturellement plutôt dans des régions où la population est en contact avec les forces de la nature, plutôt que dans la vie quotidienne et plus prosaïque des villes.

    L'histoire suivante pourrait encore servir d'exemple aujourd'hui.
    Sur le flanc est du massif volcanique du Kaiserstuhl se trouve le village de Bahlingen, entouré de terres plantées de vignes. Dès 862, l'empereur Louis II de Bavière remis Bahlingen comme cadeau de mariage à son fils Charles (dit le Gros). C'est donc dans un lieu chargé d'histoire que se déroule notre histoire.

    Le village possédait beaucoup de vignes et la viniculture était l'activité principale des habitants.
    Or, personne n'est plus dépendant du climat que le vigneron. Un jour, les années furent de plus en plus mauvaises, et de ce fait de nombreuses observations sur la région furent établies et continuellement employées, et une attention toute particulière fut portée aux règles paysannes, aux dictons météo, aux calendriers, aux proverbes et autres maximes...
    A Bahlingen, un arrangement plutôt raisonnable datant de temps immémoriaux avait été mis en place permettant aux citoyens redevables de l'impôt de le régler sous forme de vin déposé dans le cellier communal situé sous l'hôtel de ville. Cette mesure était judicieuse et opportune, car les viticulteurs auraient probablement souvent du vin, mais pas d'acheteur et de fait pas d'argent pour régler l'impôt.

     

    Désormais le vin était entreposé sous bonne garde tout en étant soigneusement conservé et il était avantageusement vendu aux enchères. hoselipsDans ce cellier se tenaient désormais des barriques joliment décorées et frappées de devises, mais également le très honoré "Hoselips". Ce "Hoselips" est une figurine peinte et taillée dans le bois, qui était auparavant placé entre les traverses d'un foudre. Apparemment le fabricant, certainement un tonnelier doué pour l'art, voulu représenter un bacchus : "Ein Bacchus sollte es werden, der Bursch' schaut grimmig drein, der Küfer mit dem Schlegel verstand es nicht gar fein !". ("Cela devrait être un Bacchus, le gars semble morose, le tonnelier qui tenait le maillet n'avait pas très bien compris la subtilité !").

    La statuette avait dû prendre son apparence depuis 100 ans ou à peu près et était respectée par les habitants de Bahlingen au plus haut point, car de sa présence dans le chai ou non dépendait l'abondance de vin.
    Un jour cependant vint à passer un marchand de vin de Mannheim, et qui souhaitait acheter du vin au caveau communal, trouva un intérêt dans la statuette et expliqua qu'il ne paierait le prix convenu que si on lui donnait la figurine. Le maire et les membres du conseil municipal pensèrent : "Qui tient à ce bout de bois coloré ?" et lui remirent le malheureux "Hoselips" le coeur léger. Bien mal leur en a pris...
    Au cours des années suivantes, il n'y eut plus à Bahlingen d'automne correct.

    Qui était le responsable ? La inquiétante rumeur selon laquelle le "Hoselips" était mort se répandit dans le village.
    Dans tout le village la nouvelle fut anxieusement commentée. Le Hosenlips était parti : la raison pour laquelle il n'y avait plus de vin était maintenant évidente. La rumeur demandait à l'unanimité le retour du Hoselips, les esprits s'échauffaient et pour les sages du village le phénomène était incroyable. Il fallait agir rapidement.
    Aussi, le retour dans sa patrie du disparu fut alors négocié avec le négociant palatin, le ravisseur du "Hoselips". Finalement les esprits se calmèrent.

    Depuis ce jour, le "Hoselips" repose à l'hôtel de ville de bahlingen, étroitement protégé :

    "Im rathaus sitzt der Hoselips,
    im Keller muβ er sein,
    denn er alleine füllt Bütt und Faβ,
    der Bahlinger gemein !"
    ("A l'Hôtel de Ville repose le "Hoselips",
    au caveau il doit être,
    car à lui-seul il remplit tonneaux et barriques
    de la communauté de Bahlingen !)"
  • L'Eurodistrict Freiburg-Alsace

    logo eurodistrict

     mini-carte-eurodistrict

    Afin d’intensifier la collaboration dans la région frontalière du Sud du Rhin, la ville de Fribourg, le district de Breisgau – Hochschwarzwald, Emmendingen et les secteurs avoisinants en Alsace situés entre Sélestat, Colmar et Mulhouse, ont créé en 2006 l’Eurodistrict Region Freiburg / Centre et Sud Alsace.

    L’objectif de cet Eurodistrict consiste à réunir d’une part et à développer d’autre part les secteurs en vue de l’existence d’une spacieuse région frontalière dotée d’une identité collective permettant aux citoyens de tirer au maximum profit de la situation existante.

    L’Eurodistrict Région Freiburg/Centre et Sud Alsace a mis en ligne un site Internet qui explique son fonctionnement et annonce les principales manifestations culturelles des villes membres.

     Rendez-vous sur eurodistrict-freiburg-alsace.eu.

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site